Observer les rouages de l’horloge biologique dans les cellules vivantes

DBP, une protéine dont l’expression fluctue quotidiennement, régule différents gènes impliqués dans l’inactivation de substances toxiques absorbées avec les aliments. Le groupe d’Ueli Schibler a déchiffré comment les ‘gènes horlogers’ contrôlent la production rythmique de cette protéine dans des cellules vivantes individuelles. Ces rouages moléculaires sont décrits dans l’édition du 26 octobre 2012 de la revue Molecular Cell.

Communiqué de presse

Article