Inauguration du Dubochet Center for Imaging (DCI) sur les campus de l’UNIGE, de l’UNIL et de l’EPFL

Phages T4 observés par microscopie électronique. Eduard Kellenberger, 1958

Dans les années 1940 et 1950, l’UNIGE était réputée pour avoir construit certains des premiers microscopes électroniques d’Europe. Grâce à cette infrastructure, Antoinette Ryter, ainsi qu’Eduard et Grete Kellenberger, ont optimisé les outils permettant de visualiser des échantillons biologiques à une résolution sans précédent. Cette avancée a été immortalisée par leurs iconiques micrographies électroniques de bactériophages (voir image ci-jointe).

Jacques Dubochet, l’un des premiers étudiants en doctorat de Kellenberger, après avoir créé son propre groupe à Heidelberg, a découvert en 1981 comment vitrifier l’eau dans l’éthane liquide et a appliqué cette technique à des échantillons biologiques en 1982 afin de préserver la nature hydratée des biomolécules, permettant ainsi de révéler leurs structures détaillées. Cette découverte, ainsi que d’autres percées importantes, a permis à Dubochet de recevoir le prix Nobel de chimie 2017 avec Joachim Frank et Richard Henderson « pour avoir développé la cryo-microscopie électronique pour la détermination de la structure à haute résolution des biomolécules en solution ».

Ces avancées technologiques ont déclenché une renaissance de l’intérêt pour la microscopie électronique cryogénique. Grâce aux microscopes, aux détecteurs et aux algorithmes d’analyse d’images les plus récents, les chercheurs peuvent désormais observer leurs molécules préférées à une résolution atomique ou presque – une étape extrêmement importante pour comprendre le fonctionnement des protéines et la manière dont les cibles des médicaments peuvent être inhibées par de petites molécules.

Structure atomique de l’apoferritine révélée par cryo-microscopie (Y. Sadian, CryoGEnic, UNIGE), un complexe protéique crucial pour le stockage du fer dans nos cellules.

Pour tirer parti de cette avancée, l’UNIGE, l’UNIL et l’EPFL ont créé le Dubochet Center for Imaging (DCI). Le DCI est composé de deux parcs d’équipements à la pointe de la technologie : DCI-Lausanne situé sur le campus de l’EPFL / UNIL ; et, l’installation CryoGEnic (DCI-Genève) située dans le bâtiment Science II de l’UNIGE. La mission du DCI est d’être à la pointe des développements technologiques tout en permettant aux scientifiques en biologie, chimie, pharmacie et médecine d’exploiter cette technologie pour aborder des questions fondamentales dans leurs programmes de recherche respectifs.
Pour plus d’informations, veuillez consulter les sites web du DCI-Lausanne : https://www.dci-lausanne.org/ et du DCI-Genève : https://cryoem.unige.ch/