Le garde-manger de la jeune plante la protège

L’endosperme (en marron sur l’image du bas, et absent sur l’image en haut) est nécessaire au bon développement de la plantule.

L’endosperme, tissu entourant l’embryon de la plante dans la graine, a longtemps été perçu comme un tissu nourricier délaissé une fois achevée la transition vers la jeune plante – dite plantule. Une équipe dirigée par Luis Lopez-Molina montre que l’endosperme joue également un rôle primordial pour le bon développement de la plantule après la germination. Il agit notamment sur la formation de la cuticule, cette couche protectrice essentielle pour la survie des végétaux. Les biologistes observent que ces nouvelles fonctions attribuées à l’endosperme sont indépendantes de sa capacité à fournir les nutriments et sont médiées par la production de molécules spécifiques.

L’article a été publié dans la revue Developmental Cell le 26 octobre 2021.

Lire le communiqué de presse de l’UNIGE.