Conférence: L’apprentissage des sciences à la lumière des développements récents en neuroscience et en sciences de l’éducation

Mis en avant

L’apprentissage des sciences est à un moment charnière. Les modèles classiques du changement conceptuel sont remis en question par des recherches récentes en neurosciences qui montrent que l’apprentissage de nouvelles conceptions de la nature ne remplacent pas les précédentes.
Quelle sont les implications pour l’enseignement et l’apprentissage des sciences?
Le Prof. Patrice Potvin de l’Université du Québec à Montréal, dans une conférence destinée à la fois aux enseignant·e·s et aux personnes travaillant dans la recherche, discutera de ces nouveaux développements scientifiques et de leur impact sur l’enseignement des sciences.

Mercredi 26 février 14h -16h U 159 – Uni Dufour (en français)

Wednesday February 26, 6-7 pm, A150 – Sciences II (in english)

Molecular mechanism for the recognition of sequence-divergent CIF peptides by the plant receptor kinases GSO1/SGN3 and GSO2

Mis en avant

The plant leucine-rich repeat receptor kinases GSO1/SGN3 and its peptide ligands CIF1 and CIF2 are essential for the formation of the Casparian strip. The Hothorn group from the Department of Botany and Plant Biology, in collaboration with the Geldner group from UNIL, has now uncovered in molecular detail how the SCHENGEN 3 receptor complex tightly binds CIF1 and CIF2.

Crystal structure of the GSO1/SGN3–CIF complex reveals a binding pocket for sulfotyrosine and extended back-bone interactions with CIF2. Structure-guided sequence analysis allowed to uncover previously uncharacterized CIF peptides conserved among higher plants. Quantitative binding assays with known and novel CIFs suggest that the homologous LRR-RKs GSO1/SGN3 and GSO2 have evolved unique peptide binding properties to control different developmental processes. A quantitative biochemical interaction screen, a CIF peptide antagonist and genetic analyses together implicate SERK proteins as essential coreceptor kinases required for GSO1/SGN3 and GSO2 receptor activation.

This work provides a mechanistic framework for the recognition of sequence-divergent peptide hormones in plants and was published in PNAS on January 21, 2020.

Article

Quand la toxoplasmose ôte tout sentiment de peur

Mis en avant

Toxoplasma gondii est un parasite qui infecte les animaux et les humains. Son objectif est d’atteindre les intestins des félidés, l’hôte définitif dans lequel il se reproduit de façon sexuée. Pour ce faire, le parasite infecte d’abord les souris et modifie radicalement leur comportement. L’aversion naturelle des souris envers les chats est diminuée – un phénomène appelé attraction fatale – ce qui en fait des proies faciles.

En utilisant un ensemble de tests comportementaux complémentaires, les groupes d’Ivan Rodriguez et de Dominique Soldati-Favre ont montré que T. gondii diminue l’anxiété générale chez les souris infectées, augmente les comportements exploratoires et, de façon surprenante, modifie l’aversion des prédateurs de manière non sélective envers les félidés.
Ces résultats mettent fin au mythe d’une altération spécifique de la peur des chats chez les souris infectées par T. gondii et pointent vers des altérations de comportements largement liées à l’immunité.

Cette étude a été publiée dans Cell Reports le 14 janvier 2020.

Article

Une nouvelle protéase contribue à l’élimination de liaisons covalentes entre protéines et ADN

Mis en avant

Des liaisons covalentes entre ADN et protéines (DPCs) se forment régulièrement dans des conditions normales de croissance cellulaire. Leur persistance prolongée peut cependant être toxique, causer de l’instabilité génomique ou promouvoir des maladies comme le cancer.

Le laboratoire Stutz,  en collaboration avec les groupes Kornmann (University of Oxford) et Loewith, décrit un nouveau mécanisme nécessaire à l’élimination efficace des DPCs. Par un crible génétique dans la levure, Serbyn et collaborateurs ont identifié la protéine énigmatique Ddi1 comme une nouvelle protéase impliquée dans la réparation des DPCs. Les auteurs démontrent que Ddi1 contribue à la résolution d’une large variété de DPCs et fonctionne indépendamment des autres voies impliquées dans la dégradation protéolytique de ces complexes.

La perte de Ddi1 sensibilise les cellules aux substances qui bloquent les DPCs, y compris certaines drogues anticancéreuses. Ces dernières pourraient apporter de nouveaux indices sur les mécanismes de résistance souvent observés en thérapie.

L’étude a été publiée dans Molecular Cell le 2 janvier 2020.

Article

La trompe de l’éléphant inspirera un robot révolutionnaire

Mis en avant

Une équipe internationale, dont fait partie le groupe du Professeur Michel Milinkovitch, va analyser la trompe de l’éléphant d’Afrique, d’une agilité et d’une polyvalence exceptionnelles, pour créer une nouvelle génération de robots manipulateurs, capables d’évoluer dans des environnements instables, de s’adapter rapidement à des situations inattendues et d’effectuer une multitude de tâches concrètes.

Voir le communiqué de presse

Conférences 2020: Modéliser le réel

Mis en avant

Modéliser le réel: un outil et un défi pour la science

Les conférences organisées par l’UNIGE et Culture&Rencontre en janvier-février 2020 se consacrent à la modélisation du vivant et de phénomènes naturels et ses applications dans différents domaines scientifiques, dont le climat, la biologie et l’environnement.

L’histoire d’un lézard: quand Darwin rencontre Von Neumann et Turing

Prof. Michel Milinkovitch – Mercredi 8 janvier 2020, 20h

Jusqu’où peut-on modéliser le monde qui nous entoure?

Prof. Bastien Chopard – Mercredi 15 janvier 2020, 20h

Modélisation et ADN préhistorique: à la recherche de nos origines

Dr Mathias Currat – Mercredi 22 janvier 2020, 20h

Comprendre le climat grâce aux simulations numériques

Dre Maura Brunetti – Mercredi 29 janvier 2020, 20h

Un ordinateur et des maths pour simuler la matière et le vivant

Prof. Assyr Abdulle – Mercredi 5 février 2020, 20h

Entrée libre

Aula du Collège de Saussure – 9, Vieux-Chemin-d’Onex, Petit-Lancy

www.culture-rencontre.ch/modeliser-le-reel/

Soirée publique : découvrir la médecine personnalisée, un exemple en oncologie

Soirée publique au Bioscope, le 26 mars 2019 de 18h-20h, au CMU

Séquençage à haut débit, génomique, big data… La médecine personnalisée repose sur des technologies de pointe.

Quelles implications dans le traitement des cancers ? Des thérapies sur mesure à partir de l’information contenue dans notre ADN… est-ce une réalité?

Venez aborder ces questions à l’aide d’ateliers pratiques et de discussions.

Inscriptions SVP (gratuit)