Chasser les microbes ou flairer le poison: une affaire d’évolution

Mis en avant

Une étude menée par Ivan Rodriguez et Alan Carleton, publiée le 26 juin 2017 dans PNAS, démontre comment des récepteurs de peptides N-formylés (Fprs) sont passés d’une fonction immunitaire à un rôle olfactif  chez la souris, suite à deux accidents génomiques survenus à plusieurs millions d’années d’intervalle.

Communiqué de presse

Article

Quand les cellules saines stimulent la migration des cellules tumorales

Mis en avant

Les oestrogènes se lient notamment au récepteur GPER, généralement localisé dans les membranes cellulaires. Le groupe de Didier Picard a toutefois découvert un variant nucléaire de GPER, doté de propriétés différentes. Cette étude, publiée le 24 mai 2017 dans Oncotarget, montre que les fibroblastes porteurs de ce variant facilitent le pouvoir invasif des cellules mammaires malignes avoisinantes.

Communiqué de presse

Article