Le chat sauvage menacé par son cousin domestique

Dans les montagnes du Jura, les chats sauvages européens considérés comme éteints il y a une cinquantaine d’années ont depuis recolonisé une partie de leur ancien territoire. Cette recrudescence dans une zone occupée par des chats domestiques s’est accompagnée de croisements génétiques entre les deux espèces. L’hybridation entre les organismes sauvages et domestiques est connue pour mettre en danger le patrimoine génétique des espèces sauvages.

Les groupes de Mathias Currat et Juan Montoya, en collaboration avec l’Université de Zürich et celle d’Oxford au Royaume-Uni, ont modélisé les interactions entre les deux espèces pour projeter l’avenir du chat sauvage sur les reliefs du Jura helvétique. Les différents scénarios modélisés montrent que d’ici 200 à 300 ans —soit une période très courte à l’échelle de l’évolution—, l’hybridation conduira à un remplacement génétique irréversible des chats sauvages et à l’impossibilité de les distinguer de leurs cousins domestiques, comme c’est déjà le cas en Écosse et en Hongrie.

Cet article a été publié dans la revue Evolutionary Applications le 2 septembre 2020.

Communiqué de presse

Ce sujet est également traité par d’autres médias :

Le chat sauvage va tendre à disparaître selon une étude Léman Bleu Télé / Le Journal, 29.09.2020
Le chat sauvage du Jura bientôt avalé par son cousin domestique RTS La 1ère / Journal 10h / CQFD*, 30.09.2020
Le chat sauvage est menacé de disparition… RTS La 1ère / La Matinale / Journal 7h / L’invité 7.38, 30.09.2020
Sauvage contre domestique: la bataille des chats est déclarée Tribune de Genève, 30.09.2020
Le chat sauvage, victime de son cousin domestique Le Temps, 30.09.2020