Un pansement moléculaire pour réparer l’ADN

En collaboration avec le Friedrich Miescher Institute, l’équipe de David Shore a découvert le rôle clé d’une protéine nommée Rif1 dans la protection, la stabilisation et la réparation de l’ADN endommagé. Cette étude, publiée le 17 juin 2017 dans Nature Structural & Molecular Biology, met au jour une fonction de maintenance de l’ADN vraisemblablement présente chez tous les eucaryotes.

Communiqué de presse

Article