Quand les cellules saines stimulent la migration des cellules tumorales

Les oestrogènes se lient notamment au récepteur GPER, généralement localisé dans les membranes cellulaires. Le groupe de Didier Picard a toutefois découvert un variant nucléaire de GPER, doté de propriétés différentes. Cette étude, publiée le 24 mai 2017 dans Oncotarget, montre que les fibroblastes porteurs de ce variant facilitent le pouvoir invasif des cellules mammaires malignes avoisinantes.

Communiqué de presse

Article