Quand un lézard réconcilie la biologie et les mathématiques

Une équipe multidisciplinaire dirigée par Michel Milinkovitch a permis de décrire les changements progressifs de couleur du lézard ocellé, en reliant les équations d’Alan Turing à un système de calcul inventé par John von Neumann. Publiée le 12 avril 2017 dans Nature, cette recherche orientée vers la biologie permet, pour la première fois, de lier le travail de ces deux géants des mathématiques.

Communiqué de presse

Article