Le rôle de la porte d’entrée cellulaire de l’anthrax est identifié

Le bacille du charbon utilise un récepteur à la surface des cellules pour y faire pénétrer ses toxines létales. L’équipe pilotée par Marcos Gonzalez-Gaitan découvre la fonction physiologique de ce récepteur, nommé Anthrax Toxin Receptor 2a (Antxr2a). Ces résultats, présentés dans Nature Cell Biology le 2 décembre 2012, montrent que Antxr2a joue en fait un rôle dans le développement embryonnaire, en orientant la division des cellules selon un axe précis, ce qui prélude à la formation des futurs tissus et organes.

Communiqué de presse

Article