La Nuit de la science 2012

Erreurs de frappe dans l’ADN!

Les 50 millions d’espèces vivantes de notre planète ont mis des millions d’années pour revêtir leurs formes actuelles. L’extraordinaire diversité du vivant n’aurait jamais pu s’exprimer sans les mutations, des «erreurs de frappe» au sein de l’ADN, véritables moteurs de l’évolution, ayant permis aux organismes de survivre et de s’adapter à toutes sortes d’environnements. Venez découvrir différentes facettes de cette adaptation, mais aussi des exemples aberrants de mutations spontanées chez la mouche : des pattes à la place des antennes, deux paires d’ailes plutôt qu’une …