Le réveil de la graine au bois dormant

L’équipe de Luis Lopez-Molina démontre comment l’enveloppe de la semence contrôle le processus de germination.
C’est lors de la germination que les plantes sont le plus vulnérables. L’un des garde-fous visant à empêcher les «faux départs» se manifeste par un état de dormance de leurs graines, qui est maintenu jusqu’à l’apparition de conditions environnementales optimales. L’équipe du prof. Lopez-Molina a identifié un processus essentiel permettant à l’embryon de sortir de sa léthargie et qui se déroule dans l’enveloppe de la graine. Ces travaux, décrits dans l’édition du 18 octobre 2010 de la revue PNAS, fournissent en outre un cadre pour étudier comment les facteurs environnementaux provoquent l’éveil des graines dormantes.

Communiqué de presse
Illustration
Article