Reptilien ou mammifère? Un cerveau sur commande

Une équipe de chercheurs internationale, dont fait partie Athanasia Tzika, a découvert que le contrôle du processus direct ou indirect de fabrication des neurones ne dépend que de l’expression de trois gènes distincts. Les scientifiques sont ensuite parvenus à créer des tissus corticaux de mammifère chez le serpent, et des tissus reptiliens chez la souris. Ces résultats, publiés le 28 juin 2018 dans Cell, ouvrent un nouveau pan dans la compréhension du développement et de l’évolution du cerveau.

Communiqué de presse

Article